J’exprime ma profonde solidarité avec la ville de Nice devant le massacre terroriste dont ses citoyens ont été victimes.
Un tel acte criminel, prémédité, visant un rassemblement de population massif, le soir de la Fête nationale, n’est le fruit ni du hasard ni d’une démarche isolée. Dans cette guerre qui nous est menée, notre force, notre détermination, notre capacité de réaction sont essentielles.